Les films

— LES FICTIONS

CEUX QUI TRAVAILLENT de Antoine Russbach – Suisse, Belgique, France – 1h42
Avec Olivier Gourmet, Adèle Bochatay, Delphine Bibet
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Rythmes effrénés, pressions diverses, compétitivité… voilà ce à quoi sont confrontés Ceux qui travaillent. Avec une extrême finesse, Antoine Russbach nous plonge dans le quotidien sombre du monde de l’entreprise et dépeint ainsi les travers de notre société contemporaine.


FREDA
de Gessica Geneus – Haïti, France, Bénin – 1h29
Avec Néhémie Bastien, Fabiola Remy, Djanaïna François
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Un drame touchant, exposant le point de vue d’une femme sur la société actuelle haïtienne et ses problématiques. Ce film, proche du réel, dépeint avec sensibilité la difficulté de quitter son pays natal et porte un regard neuf sur le climat social et politique d’Haïti.


ROUGE
de Farid Bentoumi – Fiction – France, Belgique – 1h28
Avec Zita Hanrot, Sami Bouajila, Céline Sallette
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Un drame social passionnant sur les rapports entre l’écologie, la politique et le travail, qui met en lumière des vérités complexes et des décisions difficiles à prendre. Au-delà du bien et du mal, le film interroge avec finesse nos responsabilités face à la crise écologique.


 LA FRACTURE
de Catherine Corsini – France – 1h38
Avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs, Pio Marmai 
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Le chaos du service des urgences à l’hôpital, la rue et la colère, les violences policières… le film dépeint une société au bord de l’implosion. Avec humour et un sens du rythme admirable, Catherine Corsini signe un huis-clos haletant et terriblement d’actualité.  


UNE VIE DÉMENTE 
de Ann Sirot, Raphaël Balboni  – Belgique  – 1h27
Avec Jo Deseure, Jean Le Peltier, Lucie Debay
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Ce film original nous a séduit tant par ses qualités formelles que par la délicatesse de traitement du sujet. La fantaisie et le ton volontairement léger renouvellent l’approche de la maladie d’Alzheimer. On rit parfois des exubérances de Suzanne, frappée de « démence ». On est ému aussi, et enchanté par la mise en scène. Une découverte que nous sommes heureux de partager avec vous.


ALINE
de Valérie Lemercier – France, Canada, Belgique – 2h03
Avec Jo Deseure, Jean Le Peltier, Lucie Debay
bande-annonce

Ce que nous avons aimé : Librement inspiré de la vie de Céline Dion, Aline nous entraîne dans un drôle de tourbillon, entre humour et tendresse. Pour son sixième long métrage, Valérie Lemercier se métamorphose dans un vrai/faux biopic pour présenter le destin exceptionnel de la grande chanteuse internationale. Un film à prendre au premier degré, ou au dixième, comme vous le souhaitez !


LA CROISADE 
de Louis Garrel – France – 1h07
Avec Louis Garrel, Laetitia Casta, Joseph Engel
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Tourné vers la nouvelle génération, La Croisade s’empare de la crise écologique et met en lumière une jeunesse prête à en découdre pour sauver la planète. Un film rafraichissant qui mêle humour, autodérision et tendresse. A découvrir en famille !


MES FRÈRES ET MOI 
de Yohan Manca – France – 1h48
Avec Maël Rouin Berrandou, Judith Chemla, Dali Benssalah
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Au cœur d’une fratrie où magouilles et embrouilles se succèdent, la musique fait renaitre l’espoir. Inspiré d’une pièce de théâtre, le premier long métrage de Yohan Manca déjoue les clichés pour nous présenter un film aux doux airs de Billy Elliot.


COMPARTIMENT N°6 
de Juho Kuosmanen – Finlande, Russie, Estonie – 1h47
Avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova
bande-annonce

Ce que nous avons aimé : Grand prix ex æquodu festival de Cannes 2021, Compartiment n°6 relate un long et éprouvant voyage. Dans ce semi huis-clos, le réalisateur propose une histoire à la fois sincère, douce, brute et naturelle, portée par deux brillants acteurs. Un très beau moment de cinéma !


DE SON VIVANT 
d’Emmanuelle Bercot – 2h00
Avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Gabriel Sara
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Montré au Festival de Cannes 2021, le film d’Emmanuelle Bercot a créé un torrent d’émotion. Sensible et intense, De son vivant réussit à émouvoir en étant tout du long proche de personnages écrits avec brio et incarnés par des acteurs au sommet.


LA TRAVERSÉE
de Florence Miailhe – Film d’animation – 1h20
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : La réalisatrice, Florence Miailhe, nous avait déjà séduit avec ses courts métrages. Aujourd’hui, elle confirme ses talents dans ce voyage initiatique, avec une animation rare et envoutante. La Traversée porte un message universel sur la complexité de l’exil. Une histoire entre l’intime et l’imaginaire, un bijou de cinéma comme on en voit peu souvent !


TRE PIANI 
de Nanni Moretti – Italie – 1h59
Avec Margherita Buy, Nanni Moretti, Alessandro Sperduti
bande-annonce
Ce que nous avons aimé :
 Tout juste vingt ans après sa Palme d’or pour La Chambre du fils, Nanni Moretti nous plonge au cœur d’un immeuble romain avec toujours autant d’élégance et de subtilité. A travers ces histoires de famille, il dresse le portrait d’une société dont les liens intergénérationnels et interculturels sont menacés. 


ORAY
de Mehmet Akif Büyükatalay – Allemagne, Turquie – 1h37
Avec Zejhun Demirov, Deniz Orta, Cem Göktas
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Avec OrayMehmet Akif Büyükatalay signe un premier film juste et maîtrisé. Il s’intéresse à la dynamique d’une communauté et y montre toute la complexité de trouver sa place, entre tradition et modernité, pour ces jeunes issus de l’immigration.


LA FRACTURE
de Catherine Corsini – France – 1h38
Avec Valeria Bruni Tedeschi, Marina Foïs, Pio Marmai 
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Le chaos du service des urgences à l’hôpital, la rue et la colère, les violences policières… le film dépeint une société au bord de l’implosion. Avec humour et un sens du rythme admirable, Catherine Corsini signe un huis-clos haletant et terriblement d’actualité.


UN MONDE
de Laura Wandel – Belgique – 1h15
Avec Maya Vanderbeque, Günter Duret, Karim Leklou

Nora entre en primaire lorsqu’elle est confrontée au harcèlement dont son grand frère Abel est victime. Tiraillée entre son père qui l’incite à réagir, son besoin de s’intégrer et son frère qui lui demande de garder le silence, Nora se trouve prise dans un terrible conflit de loyauté. Une plongée immersive, à hauteur d’enfant, dans le monde de l’école.

Ce que nous avons aimé : 
Pour son premier film, Laura Wandel explore avec brio l’univers de l’école et la complexité du harcèlement scolaire. A hauteur d’enfants, Un Monde est une immersion réussie, brute et sans fioritures. Un film bouleversant, porté par deux jeunes acteurs au talent exceptionnel !


— LES DOCUMENTAIRES

LE LOUP D’OR DE BALOLÉ
de Chloé Aïcha Boro – Burkina Faso – 1h20
Séance en présence de la réalisatrice
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Chloé Aïcha Boro saisit sur le vif le témoignage poignant de ces femmes et ces hommes, exploités par des vendeurs de cailloux. La réalisatrice dépeint leur lutte quotidienne, leurs espoirs et désespoirs, tout en nous offrant un film esthétiquement sublime. Une pépite à découvrir !


LA MÉCANIQUE DES ROCHES
Réalisation : Jérémie Lamouroux, musique : Martin Debisschop, production : Regards des lieux
Ciné-concert
Il y a longtemps, à Livet-et-Gavet, en Isère, des usines fleurissaient et la vallée de la Romanche était riche et prospère. Après des décennies de production de métaux lourds, l’industrie s’est figée. En deux générations, les délocalisations ont laissé la vallée exsangue, désindustrialisée, en ruine. La Mécanique des roches raconte cet effondrement et le destin des ouvriers qui sont restés là, oubliés du monde.  

Ce que nous avons aimé : 
À mi-chemin entre le cinéma documentaire et le spectacle vivant, La Mécanique des roches porte un regard sensible sur cette vallée alpine. Les images de Jérémie Lamouroux, mises en son, en paroles et en musique en direct par Martin Debisschop, nous donnent à voir et à ressentir la part de poésie et de mystère de ce monde. Derrière les évidences économiques liées à la désindustrialisation se dessinent des réalités méconnues.


BARRAGES – L’EAU SOUS HAUTE TENSION 
de Nicolas Ubelmann – France – 1h20
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Abordable, simple mais pas simpliste, ce documentaire présente des avis diversifiés et approfondis qui nous éclairent sur la situation actuelle de l’électricité en France, et expose pourquoi il est si important de ne pas privatiser nos barrages. Un film qu’il faut absolument voir et faire voir avant qu’il ne soit trop tard !


MONICA Y EL RONCO
de Patricio Pardo – Chili – 52’
Séance en présence du réalisateur
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Un travail de mémoire et de réflexion émouvant et passionnant qui rapproche l’histoire du Chili de son actualité récente et nous donne aussi des éléments pour comprendre ce qu’on a appelé « El estallido social », l’explosion artistique de rue commencée en 2019 lors  des récents mouvements populaires chiliens.


DEBOUT LES FEMMES ! 
de François Ruffin et Gilles Perret – 1h25
Séance en présence du réalisateur
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Avec subtilité et tendresse, François Ruffin et Gilles Perret rétablissent la dignité de ces femmes admirables et pourtant invisibles, exerçant les métiers dits « du lien », dans des conditions affligeantes. Un film politique, un film de lutte, un film d’espoir.


LA PANTHÈRES DES NEIGES
de Marie Amiguet et Vincent Munier – 1h32

Au coeur des hauts plateaux tibétains, le photographe Vincent Munier entraîne l’écrivain Sylvain Tesson dans sa quête de la panthère des neiges. Il l’initie à l’art délicat de l’affût, à la lecture des traces et à la patience nécessaire pour entrevoir les bêtes. En parcourant les sommets habités par des présences invisibles, les deux hommes tissent un dialogue sur notre place parmi les êtres vivants et célèbrent la beauté du monde.

Ce que nous avons aimé : 
Le documentaire de Marie Amiguet suit au plus près l’écrivain voyageur Sylvain Tesson et le photographe animalier Vincent Munier dans leur quête de l’insaisissable créature des neiges. Avec des images à couper le souffle, La Panthère des neiges est une ode à la nature, hypnotique et mystérieuse.


— LES FILMS JEUNESSES

 LE QUATUOR À CORNES, LÀ-HAUT SUR LA MONTAGNE
programme de courts métrages d’animation – France, Belgique – 42′
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Après la mer, nos quatre vaches préférées nous emmènent cette fois-ci à la montagne. Frissonnons ensemble au gré de leurs aventures périlleuses, à la découverte des sommets enneigés !  


MAMAN PLEUT DES CORDES 
programme de courts métrages d’animation – 50’
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : 
Maman pleut des cordes nous emporte dans un univers magique à travers les yeux d’une petite fille de 8 ans. Sont mis à l’honneur des personnages attachants, drôles et malicieux. Un très joli film qui amorce avec finesse le thème de la dépression parentale. Le film est accompagné de 3 autres courts métrages savoureux !


MYSTÈRE
de Denis Imbert – France – 1h33
Avec Vincent Elbaz, Shanna Keil, Marie Gillain
bande-annonce
Ce que nous avons aimé : Voilà un conte réaliste pour apprendre à voir au-delà des apparences. Devant la caméra se développe une complicité fascinante entre Victoria et son loup, Mystère. Une aventure à savourer en famille !